+226-63-02-22-22 / +226-25-35-50-40 info@cimmetalgroup.com
Patriotisme économique : une foire pour valoriser les productions locales »

Patriotisme économique : une foire pour valoriser les productions locales »

C’est sous le thème : « Consommation des produits locaux et création d’emploi : stratégie et engagements nationaux pour la dynamisation du secteur de productivité » que la première édition de la foire « Consommons local » a ouvert ses portes le 19 février à la maison du peuple.

IMG-20180222-WA0007 IMG-20180222-WA0002

Initiée par l’association « Burkina Wa-Mêdô (Viens nous construire, en langue nationale mooré), ce rendez-vous commercial  vise à valoriser les richesses et les produits Made in Burkina.
C’est le ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat Harouna Kaboré qui a donné le top départ d’une semaine de promotion de produits « Made in Burkina », avec CIMFASO comme sponsor officiel, une entreprise burkinabè de production de ciment.
Selon le président de l’association,  Akim Ouédraogo, « « cette activité est la preuve, le sens et l’essence de notre engagement à faire de nos produits locaux un puissant vecteur de développement économique transversal », convaincu que « le boom économique que nous appelons tous de tous nos vœux, viendra d’une prise de conscience collective et citoyenne mais appuyé d’une réelle volonté politique de valoriser les productions nationales».

IMG-20180222-WA0006

Sonorités musicales burkinabè, présence massive des groupes d’autodéfense Kogolwéogos, cette foire qui fermera ses portes le 25 février est une réelle vitrine pour les producteurs de montrer leur savoir-faire, et pour les consommateurs, l’occasion de découvrir les produits venant de nos terroirs, mais souvent ignorés.
« La production locale au Burkina est un secteur plein d’avenir et constitue une alternative dans la lutte contre le chômage et la pauvreté en milieu urbain et particulièrement en milieu rural », a souligné le nouveau ministre Harouna Kaboré, un chef d’entreprise spécialisée dans l’énergie.
Le patriotisme économique porté par les pouvoirs publics depuis plus de vingt ans commence à porter ses fruits. Des entreprises publiques et privées en font désormais leur cheval de bataille, à l’image de CIMFASO. « Étant donné que CIMFASO est une usine de fabrication de ciment à actionnariat burkinabè qui apporte de la plus-value au Burkina Faso, il était important pour nous d’être à cette foire qui ne fait que valoriser les produits Made in Burkina », a soutenu  Inoussa Kabore, directeur général et administrateur de CIMFASO. Pour lui, il était du devoir de l’entreprise d’accompagner cette foire, conformément à sa politique de responsabilité sociétale.

IMG-20180222-WA0001

A travers son stand, CIMFASO présente au public sa gamme de produits « Made in Burkina », comme le font des centaines d’autres qui ont saisi cette occasion pour rencontrer directement les consommateurs. « Nous produisons suffisamment de Made in Burkina, mais il y a un problème d’absorption des produits burkinabè par les Burkinabè eux-mêmes »,  a reconnu le ministre, expliquant cela par « un  problème d’accessibilité aux produits, une méconnaissance de l’existence des produits et une insuffisance de communication autour des produit ».

IMG-20180222-WA0009IMG-20180222-WA0004IMG-20180222-WA0008

Il se réjouit que l’association ait organisé cette foire et encourage toute initiative valorisant les productions locales », lui-même étant l’un des promoteurs de la campagne « Le Faso d’abord », lancée en novembre 2015 dans le but d’entretenir vive la flamme du patriotisme des Burkinabè